DSC_3542.jpg

emilie beuret

Accompagner l'Être 

et les Passages

5.png

J'étais une enfant créative et artistique. Depuis toute jeune, mon monde était fait de danse, lectures, dessins, musique et imaginaire. Pourtant, quand est venu le temps de décider ce que j'allais faire de ma vie, j'ai opté pour des études de droit. Pour avoir "un vrai métier et la sécurité". Bachelor, Master, Postgrade, pendant presque 6 ans j'ai gardé obstinément le nez dans mes cahiers.

Après une fulgurante carrière juridique d'un an et demi, j'ai tout lâché. Une décision, un premier pas vers Moi. 

Je me suis envolée pour un voyage au cours duquel les explorations furent finalement bien plus intérieures qu'extérieures. Ce fut un véritable cheminement vers moi, mes désirs, mes aspirations. J'ai retrouvé la danse et la nature, avec des expériences de connexion et de reliance pleines de Grâce.

A mon retour, j'ai choisi de travailler une année pour m'offrir ensuite mon rêve. Puis j'ai définitivement abandonné mon Code Civil au profit des chaussons de danse. Je suis partie à Paris suivre une formation professionnelle en danse, convaincue d'avoir trouvé la voie de mon épanouissement. Mais le plaisir de danser a peu à peu disparu sous le poids​ de ma rigueur, de mon exigence, de la comparaison, de la compétition, de la quête de reconnaissance.

Par d'heureuses synchronicités, j’ai découvert les danses libres et thérapeutiques, les danses médecines. J’ai instantanément reconnu ma voie dans ces pratiques qui permettent de se relier à son intériorité, à l'autre et à la Vie.

Par ce biais, j'ai contacté de nombreuses blessures, pris conscience de certains de mes modes de fonctionnement, exprimé, libéré, transformé, intégré des ressources, des enseignements... J'ai accédé aux profondeurs de mon Être de manière simple et puissante. C'était une évidence pour moi de transmettre à mon tour. J'avais l'élan très fort d'accompagner chacun sur un chemin de reconnexion à Soi. Je me suis formée comme facilitatrice Chakradance auprès de Véronique Thomann et j'anime différents ateliers de mouvement introspectif depuis 2017.

A côté de la danse, je pratique également le yoga depuis plusieurs années.

En 2018, j'ai commencé la sophrologie. J'ai été surprise des profondes transformations intérieures que cette pratique a permises sur de nombreux plans, avec des répercussions concrètes dans mon quotidien. Elle m'a notamment apporté une solidité et une stabilité intérieure ainsi qu'une confiance forte et tranquille en moi-même et en la Vie. Cette méthode rejoignait complètement mon travail d'accompagnement dans la connaissance et le déploiement de soi, si bien que j'ai décidé de me former comme en sophrologie caycédienne avec Sylvie Tatjer à l'Institut de formation en sophrologie et communication.

J'ai débuté les accompagnements en groupe et individuels en mars 2020. 

C'est également en 2018 qu'est survenu l'événement le plus bouleversant et transformateur de ma vie : accueillir un bébé dans mon ventre, puis dans mes bras. Cette expérience a littéralement révolutionné mon monde, la femme que j'étais, la vie que je menais et à laquelle j'aspirais... Une facette de moi s'est réveillée, avec une intensité et une puissance auxquelles je ne m'attendais pas. J'ai vécu toute cette expérience comme profondément sacrée, initiatique. Elle est venue me reconnecter profondément à mon féminin, à ma puissance, ma force et ma vulnérabilité de femme. Elle m'a permis d'aller déterrer des peurs, des croyances, des modèles ancrés dans des couches très profondes, et de les nettoyer pour pouvoir librement naître la mère que je suis aujourd'hui pour mon fils. Ce fut une révélation, et avec elle l'évidence ressentie dans ma chair, mon coeur et mon âme que je désirais accompagner les femmes, les hommes et les bébés dans le processus de la naissance et du devenir parents.

J'ai suivi en septembre 2020 le séminaire "L'approche quantique de la naissance : l'enfantement entre science et sacré" de Karine Langlois (Karine La ou Quantik Mama), et je poursuis ma formation au sein de l'Ecole Quantik doula depuis janvier 2021.

Une première famille m'a fait confiance dès octobre 2020 pour être à ses côtés en tant que doula dans cet extraordinaire voyage de la Naissance.

Début 2021, je me suis formée au yoga pré et postnatal à l'Institut Bernadette De Gasquet.

En avril 2021, j'ai vécu une interruption naturelle de grossesse ("fausse-couche"), comme tant de femmes et de couples. Cette expérience a été douloureuse, mais aussi l'occasion pour moi de la sublimer et d'en garder une empreinte pleine de beauté et d'amour. Elle m'a donné l'élan de concrétiser quelque chose à quoi je songeais depuis des mois : proposer un accompagnement des interruptions naturelles ou volontaires de grossesse.

Je suis frappée du manque encore assez général d'accompagnement de ces événements, de leur banalisation et des tabous - voire parfois la violence - qui les entourent. Il est grand temps à mes yeux que la voix se libère, que les personnes qui traversent un tel événement reçoivent une écoute, un accueil, tout l'espace pour le naviguer et le vivre comme un passage à part entière. Et pas seulement comme "un échec de grossesse".

L'artistique et la créativité ont une grande place dans ma vie, à travers la danse, la vidéo et le montage, le dessin, la peinture, l'écriture, le chant spontané... Ils me nourrissent tout en me permettant de m'exprimer et d'amener une touche de beauté et de magie dans mes accompagnements. 

Pour m'écouter parler de danse introspective, de Chakradance et de mes accompagnements comme doula (à partir de 16'), c'est ici :

En 2015, j'ai amorcé une reconversion professionnelle .

Ce fut un long cheminement. Oser casser les codes, les convenances, les routes toutes tracées. Me défaire (encore et toujours) de conditionnements, modèles, croyances et peurs pour enfin "être et faire moi". Sauter dans l'inconnu sans savoir où cela me mènerait, accepter le mystère et accueillir la magie.

Je suis passée par des périodes de doutes, de peurs, d'égarement. Un brouillard parfois tellement épais qu'il me donnait l'impression d'être complètement perdue, de n'avoir aucune idée de ce pourquoi j'étais là.

Et me voilà aujourd'hui, avec un sentiment profond d'être "à ma place". Dans une vie pleine de sens pour moi, où je me sens remplie, pleine de joie et gratitude de faire ce que je fais. Je rencontre encore des cailloux et des ornières bien sûr. Ils font partie du voyage et me permettent de réaligner ma direction.

20140616_134558.jpg
IMG_5391.jpeg
DSC_3467.jpg

Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux

  • Facebook
  • Instagram